samedi 26 janvier 2019

Autour des serres du Jardin des Plantes ...


Ma première approche de serres du jardin des Plantes n’est pas vraiment centrée sur ce sujet. En fait ce qui m’a intéressée, c’est la sculpture « Vertebrata » de Quentin Garel qui figure une vertèbre de baleine. Magnifique matière et couleur de rouille qui jouent dans la lumière avec en arrière plan les vitres de la serre et la végétation. C’est ce jeu de relation opaque/transparent et contrastes colorés que j’ai fouillé dans cette aquarelle.


Quelques semaines plus tard, c’est toujours le jeu de transparences qui m’a intéressée lorsque je me suis installée devant la sortie de la serre tropicale. Les reflets roses violacés donnent de la vigueur aux verts du premier plan. Je joue avec une gamme élargie de vert du jaune orangé au brun. Ça permet de faire chanter les contrastes. Je travaille aussi beaucoup avec la réserve, surtout laisser beaucoup de parties non peintes, elles façonnent autant l’espace que les masses et les lignes peintes.


Il fait froid, impossible de peindre dehors mais à l’intérieur de la serre tropicale, il fait chaud et humide . Je choisis la grotte, l’eau de déverse en torrent dans un fracas incessant. C’est vraiment bizarre, j’ai l’impression d’être partie en voyage. Je plonge littéralement dans les verts en tout genre, les motifs et découpes des feuilles, j’essaie de trouver des valeurs malgré la lumière blafarde. J’étouffe, il fait trop chaud… Il y a tellement de végétation que l’on ne voit presque pas l’architecture de la serre.


A l’intérieur de la serre de nouvelle Calédonie, je me lance dans un grand dessin, j’ai envie de garder pas mal de blanc, de ne pas tout remplir. J’aime le rapport entre le dessin des feuillages et la géométrie des lignes noires des baies vitrées. Je peins une grande langue de végétation qui traverse la composition dans un mouvement dynamique. Je joue avec les verts tendres et les ombres violacées. Soudain, j’entends un coup de sifflet : les serres ferment… Je me suis laissée surprendre, je me dépêche de poser les dernières touches de couleurs pour capturer cette fin de journée en Nouvelle Calédonie...

#croiseederegards
[ aquarelles 21x60cm sur carnet aquarelle et aquarelles sur papier 36x48cm]