lundi 6 juillet 2020

Nos prisons imaginaires à la Conciergerie jusqu'au 12 juillet ...


"Voyage autour de ma cellule" l’œuvre de 9m², réalisée au sol s’est construite à partir des dessins des personnes détenues, mêlées aux croquis des Urban Sketchers Parisiens réalisés sur le vif au sein du centre pénitentiaire Paris la Santé entre le 4 février et le 17 mars 2020.

Nous avons passé six jours à La Conciergerie, les un.e.s après les autres, à construire cette œuvre suivant un protocole établi à l’avance : mise au courant suivant la maquette, peinture des ciels, encrages des murs périphériques, détails des immeubles, dessin des concertinas puis lettrage des noms de rue. Et enfin, mise en place des dessins pour finaliser la performance !
Les genouillères ont été très utiles car nous avons passé beaucoup de temps à genoux.


J’ai croqué quelques étapes de la performance au fur et à mesure.
Après avoir peint les deux grands ciels, j’ai dessiné au Brigitte en train d’encrer les murs d’enceinte ceinturant le plan de la prison de la Santé. Nous avons travaillé masqué pendant tout ce temps et nous portions nos tee-shirt Urban Sketchers Paris pour être reconnaissables.


C’est ensuite Claire qui a attaqué les dessins de « raccord » pour faire la liaison entre le mur d’enceinte et les dessins qui seront fixés à la fin. J’élargis mon point de vue, et l’on aperçoit à droite une jeune étudiant de Prép’art qui met en place tous les dessins de leur cellule.


Le dernier jour, tout est installé, la performance est terminée. Entre deux conversations avec les visiteurs, je m’amuse à peindre les colonnes et voûtes en ombres et en lumière de cette ancienne prison qu’est la Conciergerie. Nous avons même la visite du directeur de la Santé, intéressé et ravi du résultat. Nous espérons présenter ce projet et tous les dessins, photo et film dans une exposition. Affaire à suivre…
En attendant, nous présentons le résultat aux personnes détenues le 7 juillet suivi d’un nouvel atelier de dessin.

Les artistes Urban Sketchers Paris participants:
Claire Archenault
Marielle Durand
Brigitte Lannaud Levy
Mat Let
Tula Moraes
Marion Rivolier
Avec pour Paris La Santé:
BM, JF, Balti, Maicky, Burn-Man, Jay, Pedja, Salim, Guillaume, Sergio, Lyx.

Dix cellules ont été créées dans le même temps par des artistes, des collectifs et des étudiants en art. Elles sont présentées jusqu'au 12 juillet à La Conciergerie de 10h30 à 18h.

[ aquarelles sur carnet 21x60cm et sur papier 25x65cm ]

jeudi 25 juin 2020

STAGE Capturer l’espace et le mouvement en valeurs et couleurs à Lyon - août 2020 ...


Capturer l’espace et le mouvement en valeurs et couleurs à Lyon

Je vous propose d’explorer l’espace urbain, le ciel et l’eau, les bâtiments et les habitants, au fil du pinceau et de la couleur, à l’aquarelle.
Chaque jour sera consacré à travailler un thème, sur le vif ; sous forme d’exercices découvertes.
Il s’agira d’apprendre à observer, analyser, interpréter et raconter sa propre histoire sur les lieux traversés.
Nous travaillerons, directement au pinceau, sans dessin préalable, sur un carnet de croquis. Nous explorerons les possibilités de l’aquarelle pour composer, cadrer, travailler le mouvement, explorer les valeurs et contrastes colorés, peindre avec le vide et apprendre à faire des choix.
Nous apprendrons à envisager l’espace en larges masses colorées plutôt qu’en lignes et en contours. Il s’agira d’être à l’écoute de son sujet pour en exprimer l’essence rapidement mais sans précipitation.
Notre outil principal sera le pinceau et nous travaillerons sur un carnet de croquis qui nous permettra de prendre des notes, réaliser des nuanciers et essais de couleurs, faire les exercices et aussi des dessins plus aboutis.
Nous ne nous encombrerons de faire un joli dessin ou d’obtenir un beau résultat. Il s’agira d’expérimenter, de se tromper, de faire des erreurs et de progresser dans la compréhension du geste, de la couleur, des valeurs et de la profondeur.

La totalité du stage se fera au pinceau et à l’aquarelle, sans dessin préalable. Il s’agira d’apprendre à composer directement au pinceau. Ainsi, ce stage n’est pas adapté aux grands débutants.

du vendredi au dimanche de 10h à 17h (6h par jour)
3 jours / 216 € TTC
renseignements et inscriptions à marionpro.rivolier[at]gmail.com

dimanche 21 juin 2020

Nos Prisons imaginaires, on y est finalement du 23 juin au 12 juillet! ...


J'ai la chance de participer à la performance « Nos prisons imaginaires » à la Conciergerie, reprogrammée du 23 au 28 juin 2020 avec cinq autres artistes de Urban Sketchers Paris.

Le Centre des Monuments Nationaux invite dans l’ancienne prison de la Conciergerie les Urban Sketchers parisiens  avec d’autres collectifs d’artistes à « revisiter » l’imaginaire de la détention par une action de dessin In situ, intitulée « Nos prisons imaginaires ». Ce sont 12 espaces de 9 mètres carrés au sol de la salle des Gens d’Armes qui seront attribués à trois artistes par « cellule » pour réaliser une performance ouverte au public. Ces œuvres resteront exposées jusqu’au dimanche 12 juillet à la Conciergerie.

Des ateliers Urban Sketchers Paris pour les personnes détenues du centre pénitentiaire de Paris la Santé en coordination avec le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation.
A la faveur du projet «Nos prisons imaginaires», les Urban Sketchers Paris ont pris le parti d’appuyer leur création sur une réalité carcérale. Ils se sont rapprochés du centre pénitentiaire de Paris la Santé pour organiser des ateliers de croquis à destination des personnes détenues. Se créée alors pour ces dernières, une échappée belle artistique dont les Urban Sketchers parisiens sont les passeurs pour dessiner avec elles une nouvelle ligne d’horizon en prison.

"Voyage autour de ma cellule" l’œuvre de 9m² qui sera réalisée au sol se construira à partir des dessins des personnes détenues, mêlées aux croquis des Urban Sketchers Parisiens réalisés sur le vif au sein du centre pénitentiaire Paris la Santé entre le 4 février et le 17 mars 2020.

Les artistes Urban Sketchers Paris participants:
Claire Archenault
Marielle Durand
Brigitte Lannaud Levy
Mat Let
Tula Moraes
Marion Rivolier
Avec pour Paris La Santé:
BM, JF, Balti, Maicky, Burn-Man, Jay, Pedja, Salim, Guillaume, Sergio, Lyx.

lundi 15 juin 2020

STAGE Voyage au fil de l’aquarelle à Paris – juillet 2020 ...


Voyage au fil de l’aquarelle à Paris – juillet 2020

En cinq jours, je vous propose d’explorer Paris, l’espace urbain, les bâtiments et les habitants au fil du pinceau et de la couleur à l’aquarelle.
Chaque jour sera consacré à travailler un thème, sur le vif ; sous forme d’exercices découvertes.
Il s’agira d’apprendre à observer, analyser, interpréter et raconter sa propre histoire sur les lieux traversés.
Nous travaillerons, directement au pinceau, sans dessin préalable, sur un carnet de croquis. Nous explorerons les possibilités de l’aquarelle pour composer, cadrer, travailler le mouvement, explorer les valeurs et contrastes colorés, peindre avec le vide et apprendre à faire des choix.
Nous apprendrons à envisager l’espace en larges masses colorées plutôt qu’en lignes et en contours. Il s’agira d’être à l’écoute de son sujet pour en exprimer l’essence rapidement mais sans précipitation.
Notre outil principal sera le pinceau et nous travaillerons sur un carnet de croquis qui nous permettra de prendre des notes, réaliser des nuanciers et essais de couleurs, faire les exercices et aussi des dessins plus aboutis.
Nous ne nous encombrerons de faire un joli dessin ou d’obtenir un beau résultat. Il s’agira d’expérimenter, de se tromper, de faire des erreurs et de progresser dans la compréhension du geste, de la couleur, des valeurs et de la profondeur.
La totalité du stage se fera au pinceau et à l’aquarelle, sans dessin préalable. Il s’agira d’apprendre à composer directement au pinceau. Ainsi, ce stage n’est pas adapté aux grands débutants.

du lundi au vendredi de 10h à 17h (6 h par jour)
5 jours / 342 € TTC


renseignements et inscriptions à marionpro.rivolier[at]gmail.com

samedi 6 juin 2020

Solidarité pour et avec les artistes, les amis des artistes ...


Je participe au projet solidaire Les amis des artistes, permettant de soutenir la création artistique et d’aider les artistes durant la crise qu’ils traversent.

Je mets en vente 3 œuvres à moins de 500€.
L’acheteur verse 70 % du prix directement à l’artiste et les 30 % restants sur une cagnotte solidaire Leetchi au profit d’une association assurant leur distribution auprès d’autres artistes.

Cette 4ème opération (et dernière) jusqu’au 14 juin sera redistribuée à Artagon, projet à but non lucratif dédié aux étudiants en art et aux jeunes artistes européens, et plus précisément pour un dispositif spécialement mis en place en partenariat pour le covid-19..

Je propose trois aquarelles sur papier :
- n°1 : La Capricieuse de loin – Saint-briac – 30x40 cm / 450€
- n°2 : Vers le Décollé à travers le pin – Saint-briac – 30x40 cm / 450€
- n°3 : Les roches due Longchamp – Saint-briac – 30x40 cm / 450€

Contactez-moi en MP sur Instagram @marion_riviolier pour en savoir plus.




J'ai participé à l'opération n°2 pour le bureau d'aide social de La Maison des Artistes et j'ai vendu deux oeuvres. La gare de Lyon est encore disponible!


#lesamisdesartistes
#lesamisdesartistesdessin
#lesamisdesartistes500
#solidariteartistes
#aidepourartagon
#solidarite

jeudi 28 mai 2020

Saint-Briac en croquis, de ma fenêtre - résidence et exposition du 29 mai au 1er juin ...


Je suis en résidence en terre d’artistes pour « Saint Briac en croquis, de ma fenêtre » du 26 mai au 1er juin prochain aux côtés de trois talentueuse aquarellistes : Brigitte Lannaud Levy qui organise cette résidence, Delphine Priollaud-Stoclet et Marielle Durand.
Nous saisissons Saint Briac sur le vif et ses habitants à la pointe de nos pinceaux depuis « La Capricieuse » qui surplombe la plage de Longchamp au pied de la Garde Guérin.
Nous exposons nos travaux les 30,31 mai et 1er juin, salle des Halles, à Saint-Briac. Ils sont comme un impromptu créatif de bord de mer en cette période si singulière, imaginé dans le respect des mesures de déconfinement.

Merci à la mairie de Saint Briac qui soutient cette aventure et nous accueille pour cette exposition d’un monde d’après que nous réinventons ensemble, en couleurs.

[ Aquarelle et conception graphique Marion Rivolier ]

dimanche 24 mai 2020

Lockdown Diary - Reflets pour des autoportrait - Paris ...


10 mai 2020 - Jour 55
Quand on est confinée dans un petit appartement parisien sans balcon mais avec vue, on cherche à assigner des fonctions aux différentes pièces :
- Le bureau-atelier pour le travail avec ordinateur, table lumineuses, papiers et carnets.
- La chambre pour le sport (pilates et yoga) et pour dormir.
- La cuisine, pour tout le reste et notamment, les apéros avec les copains, les Directs sur Instagram et la cuisine, bien-sûr !

J’y ai aussi passé beaucoup de temps à y peindre. Ainsi, on retrouve beaucoup de légumes, fruits et plantes dans mon carnet de confinement. J’ai aussi tenté des compositions différentes qui mettent en scène mon reflet dans la fenêtre ouverte. Exercice très intéressant qui pousse à se regarder sans s’attarder aux détails.



3 mai 2020 - Jour 48
J’ai redécouvert mon évier que je trouve superbe lorsqu’il est couvert de légumes et d’ustensiles brillants aux multiples reflets. J’essaie de traiter ces compositions comme un espace de plus grande échelle. C’est pas parce que l’on est pas en extérieur que l’on doit peindre lentement. Je travaille le plus souvent en lumière naturelle donc je dois aller à son rythme.




2 mai 2020 - Jour 47
J’aime aussi cette plante, un peu grasse, qui a fait au fil des années, d’autres pousses que j’ai replantées et qui prennent finalement pas mal de place dans ma cuisine. Le rapport des différentes nuances de vert des feuilles joue parfaitement avec le rose-violine du dessous des feuilles. J’exprime le volume en jouant avec des contrastes de valeurs colorées. Les grelots du muguet se détachent en réserve sur ce fond dense.



6 mai 2020 - Jour 51

[aquarelles 21x60cm sur carnet Hahnemuhle aquarelle  - Marion Rivolier]

#uskparisathome
#uskathome
#usk