lundi 10 décembre 2018

Le Voyage du Petit Prince jusqu'au 20 décembre à IVT ...


La première du Prince Prince a eu lieu samedi à IVT: les enfants et les adultes ont accompagné le Petit Prince dans son voyage initiatique, voyage coordonné par Hrysto en langue des signes et français.
J'ai peint les comédiens, Ludovic Ducasse, Martin Cros et Romans Suarez Pazos pendant les derniers filages, où corps et espace commençaient à s'harmoniser.
Vous pouvez découvrir ces aquarelles jusqu'au 20 décembre dans le hall de l'IVT et bien-sûr voir la spectacle, si il reste encore quelques places...
International Visual Theatre : 7 cité Chaptal - 75009 Paris.


jeudi 6 décembre 2018

Les grandes bulles de la Felicita ...


Est-ce que vous connaissez la Felicita? C'est une sorte d'immense restau-bar installé dans les locaux de Station F. Le lieu est très beau, gigantesque, assez chaleureux et (très) bobo!
J'ai très envie d'y retourner pour peindre le bâtiment depuis l'extérieur.


#croiseederegards
[aquarelle 21x60cm sur carnet aquarelle Hahnemühle ]

jeudi 29 novembre 2018

Le Petit Prince à découvrir à IVT à partir du 8 décembre ...


Le Petit Prince est monté pour la première fois à IVT en langue des signes et en français par Hrysto.
Ce sera pour moi l'occasion d'exposer mon travail autour de ce projet, aquarelles et réflexions sur le texte et aquarelles de répétitions.
Du 8 au 21 décembre à IVT, 7 cité Chaptal, 75009 Paris. Il reste encore des places!


jeudi 22 novembre 2018

Retour sur le sketchcrawl au musée Rodin à Meudon ...


En mai dernier, je suis allée dessiner des danseuses Cambodgiennes au musée Rodin à Paris. Le moment était unique et j’ai beaucoup aimé ces trois superbes danseuses aux mouvements lents et harmonieux. Lors de cet événement organisé par le musée, la responsable de communication a remarqué mes aquarelles. Elle a vu que nous étions plusieurs Urban sketchers Paris à dessiner et nous a demandé qui nous étions. Elle a aimé l’esprit Urban Sketchers et nous a proposé d’organiser un événement Usk au musée Rodin de Meudon. C’est un lieu exceptionnel à quelques kilomètres du centre de Paris. La villa des Brillants est la dernière demeure habitée par Auguste Rodin et sa compagne, Rose Beuret, à partir de 1893, avec ses meubles et les photographies de ses occupants. On pénètre ainsi dans la vie quotidienne de l’artiste.


En août dernier, je suis allée faire un repérage. Le musée et le parc sont perchés sur une colline à Meudon. Le parc est superbe, trois bâtiments, maison et ateliers dominent une vue panoramique sur la Seine au loin.
J’ai alors proposé d’organiser le grand sketchcrawl d’octobre là. Le musée Rodin a annoncé notre venue sur son site et les réseaux sociaux. Je croisais les doigts pour qu’il fasse beau le jour J.
Enfin nous y étions. Rendez-vous dans le parc pour un grand pique-nique : il fait beau et la lumière est douce. Nous sommes au moins 60 et nous avons des invités qui viennent de Bourgogne, Bordeaux, etc. Le musée a même envoyé une photographe pour faire un reportage sur la journée, Louise Allavoine, un grand merci à elle et au musée Rodin de nous laisser en publier quelques-unes ici. Et merci pour son magnifique travail.


Je peins le penseur de Rodin à l’entrée du parc. J’aime la couleur des feuilles orange rouge en rapport avec le bronze.


La galerie des plâtres est superbe, j'ai aimé jouer avec le blancs et gris colorés et la douce lumière qui pénétrait par les grandes fenêtres. Le plus difficile à l'aquarelle, est de laisser assez de blanc pour exprimer la blancheur des plâtres, et surtout ne pas alourdir, boucher cette lumière par trop de détails ou de couleurs. Il faut vraiment travailler sur le rapport entre les sculptures et le fond. c'est ce dernier qui permet de les mettre en exergue.
J'ai voulu n'exprimer que l'essentiel pour que l'on sente la force et la puissance des sculptures de Rodin.


Nous avons tous passé un merveilleux moment, à renouveler absolument !
Cet article est publié en anglais sur le blog Urban Sketchers.

mercredi 14 novembre 2018

Perdue dans l'expo Fukami ...


C'est une expo "Pop-Up", elle s'installe 4 jours, avec un grand barnum, beaucoup de Fukami et un décor envoûtant et Hop, elle disparaît!
Je ne voulais pas la manquer et je n'ai pas été déçue, on y découvrait l'art d'emballer les objets, le Fukami, à la fois un art et une attitude, emballer avec un tissu plutôt qu'avec du plastique. C'est emballant, non?

#croiseederegards[aquarelle 21x60cm sur carnet aquarelle Hahnemühle ]

jeudi 8 novembre 2018

Regards Urbains et croisés à La Galerie jusqu'au 10 novembre ...


J'expose des aquarelles inédites de "Croisée de regards" du 1er au 10 novembre :
Regards Urbains à la Galerie,
11-13 rue Abel Gance, 75013 Paris. 
Je serai sur place les 1er, 9 et 10 novembre et le pot de décrochage commencera à 17h30 le samedi 10 novembre. Au plaisir de vous y rencontrer.


Nous sommes 6 artistes à croiser nos regards sur la ville et Paris, sur le vif: Claire Archenault, Brigitte Lannaud Levy, Delphine Priollaud-Stoclet, MatLet et Anne Weber.


Nous avons accroché 45 dessins et aquarelles, beaucoup de réflexion et d'huile de coude pour vous proposer une belle exposition!

lundi 5 novembre 2018

Romantique Dr Sketchy au musée Henner ...


Connaissez-vous Dr Sketchy?
C'est un collectif qui organise des séances de poses extraordinaires dans des lieux  insolites. Chaque séance a un thème et les modèles se costument en fonction de lui.
C'était ma première fois, et je n'ai pas été déçue!
Le thème : les paradis artificiels
Le lieu : le musée national Jean-Jacques Henner dans le 17ème arrondissement.


Trois salles étaient aménagées, je me suis installée au premier étage avec une installation centrale avec un grand canapé rond et beaucoup de plumes et de fume-cigarettes. Les femmes sont superbes, elles portent des costument magnifiques, chacune dans son style; la garçonne effrontée, la danseuse orientale à moitié nue et revêche, la princesse noire en robe à crinoline ou la fille de porcelaine, glaciale. Il y a deux hommes, finalement moins passionnants dans leurs simples queues de pie noires...

[ encre et aquarelle 21x60 cm, sur carnet aquarelle Hahnemühle ]

Les poses sont très rapides, 5 puis 10 minutes, je me bats avec un pinceau à réservoir (interdiction des vrais pinceaux) qui ne me permet pas d'exprimer la totalité de l'ampleur, de la vivacité et de la tension de l'instant. Mais je m'amuse quand même avec les rouges et les encres!
A refaire absolument!


[ encres 9x28 cm, sur carnet The Perfect Sketchbook ]