jeudi 2 avril 2020

Lockdown diary, Day 9 to 12 - Paris ...


25 mars 2020 - 8h47
Jour 9
Fenêtre - côté boulevard de Ménilmontant -


26 mars 2020 - 19h21
Jour 10
Intérieur chambre - côté boulevard de Ménilmontant -
27 mars 2020 - 20h37
Jour 11
Intérieur chambre - côté boulevard de Ménilmontant -


28 mars 2020 - 15h27
Jour 12
Fenêtre - côté boulevard de Ménilmontant -

dimanche 29 mars 2020

Lockdown diary, Day 6 to 8 - Paris ...


22 mars 2020 - 10h49
Jour 6
Fenêtre - côté boulevard de Ménilmontant -



23 mars 2020 - 13h31
Jour 7
Fenêtre - côté boulevard de Ménilmontant -


24 mars 2020 - 13h09
Jour 8
Fenêtre - côté boulevard de Ménilmontant -

mercredi 25 mars 2020

Lockdown diary, Day 1 to 5 - Paris ...


17 mars 2020 - 12h
Paris - Ménilmontant -
Début du confinement -


19 mars 2020 - 8h29
Jour 3
Fenêtre - côté boulevard de Ménilmontant -


20 mars 2020 - 8h41
Jour 4
Fenêtre - côté boulevard de Ménilmontant -


21 mars 2020 - 11h04
Jour 5
Fenêtre - côté boulevard de Ménilmontant -

[ encre + aquarelle sur carnet accordéon 12x18,5cm chaque ]

dimanche 22 mars 2020

L'art théâtralisé de Ulla von Brandenburg au Palais de Tokyo ...


Au début du mois de mars, il était encore possible de circuler et d'aller voir des expositions. C'est ma dernière depuis le début du confinement.
Au Palais de Tokyo, l'artiste Ulla Von Brandenburg déploie de gigantesques rideaux colorés, souvent peints ou teintés, créant des lieux théâtraux intimes et puissants malgré la majesté de l'espace construit.




Le visiteur parcourt et marche dans l'espace construit, il devient l'acteur de ces scènes de théâtre. Car en les traversant, il les transforme par son corps et ses propos. Si il pouvait toucher et prendre les objets, poupées désarticulées, bobines de fil et de tissus, osiers tressés, il deviendrait le metteur en scène de la pièce en train de se jouer...
Mais seule l'artiste a ce pouvoir.


Il s'est mis à pleuvoir très fort, l'eau dégouline derrière moi dans l'espace d'exposition, les verrières deviennent des caisses de résonance, l'ambiance devient étrange... Quelqu'un demande : mais où commence l'expo? Une autre porte un masque, elle est enceinte et italienne. On sent que certaines personnes ont déjà commencé à mettre en place la distanciation sociale.
Je fais la même chose.
A ce moment là, on ne savait pas à quoi s'attendre le 17 mars à 12h...
Derniers moments de répit avant la vague.

[ aquarelle sur carnet Moleskine aquarelle 21x60cm ]

vendredi 13 mars 2020

Performance à la Conciergerie le 22 mars avec Urban Sketchers Paris.


                                                                                                             [ photos Carole Charbonnier ]
J'ai la chance de participer à la performance « Nos prisons imaginaires » à la Conciergerie le 22 mars 2020 de 10h à 16h30 avec cinq autres artistes de Urban Sketchers Paris.

Dans le cadre du mois du dessin et d’un partenariat avec Drawing Now Art Fair, le Centre des Monuments Nationaux invite dans l’ancienne prison de la Conciergerie les Urban Sketchers parisiens  avec d’autres collectifs d’artistes à « revisiter » l’imaginaire de la détention par une action de dessin In situ, intitulée « Nos prisons imaginaires ». Ce sont 12 espaces de 9 mètres carrés au sol de la salle des Gens d’Armes qui seront attribués à trois artistes par « cellule » pour réaliser une performance ouverte au public le dimanche 22 mars 2020 de 10h00 à 16h30. Ces œuvres resteront exposées jusqu’au dimanche 30 mars inclus à la Conciergerie.

Des ateliers Urban Sketchers Paris pour les personnes détenues du centre pénitentiaire de Paris la Santé en coordination avec le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation.
A la faveur du projet «Nos prisons imaginaires», les Urban Sketchers Paris ont pris le parti d’appuyer leur création sur une réalité carcérale. Ils se sont rapprochés du centre pénitentiaire de Paris la Santé pour organiser des ateliers de croquis à destination des personnes détenues. Se créée alors pour ces dernières, une échappée belle artistique dont les Urban Sketchers parisiens sont les passeurs pour dessiner avec elles une nouvelle ligne d’horizon en prison.

"Voyage autour de ma cellule" l’œuvre de 9m² qui sera réalisée au sol le 22 mars en public se construira à partir des dessins des personnes détenues, mêlées aux croquis des Urban Sketchers Parisiens réalisés sur le vif au sein du centre pénitentiaire Paris la Santé entre le 4 février et le 17 mars 2020.

Les artistes Urban Sketchers Paris participants:
Claire Archenault
Marielle Durand
Brigitte Lannaud Levy
Mat Let
Tula Moraes
Marion Rivolier
Avec pour Paris La Santé:
BM, JF, Balti, Maicky, Burn-Man, Jay, Pedja, Salim, Guillaume, Sergio, Lyx.

J'espère vous y croiser le 22 mars.


A voir : « Nos prisons imaginaires » à la Conciergerie du 22 au 30 mars 2020 au 2 boulevard du Palais - 75001 Paris

mardi 11 février 2020

Au Salon du Dessin et de la Peinture à l'eau au Grand Palais pour la semaine ...


Deux de mes aquarelles sont présentées au Salon du Dessin et de la Peinture à l'eau du 11 au 16 février 2020 au Grand Palais.
Je participe à l'accrochage commun des Urban Sketchers sous la mezzanine, passez-nous voir!


dimanche 9 février 2020

Des expo pleines de couleurs, mais au crayon! ...


J'ai failli manquer les deux expositions de l'hiver à Paris: Toulouse-Lautrec au Grand Palais et Degas et l'Opéra à Orsay...
In extremis, je me suis faufilée dans la foule dense du Grand Palais. L'exposition est grande et dense avec beaucoup d'oeuvres que je ne connais pas. Un certain nombre viennent du musée d'Albi et sont assez exceptionnelles. Ce qui est toujours incroyable, c'est de voir les véritables couleurs. Les rapports et contrastes colorés de Lautrec sont fantastiques, beaucoup de roses, de verts et évidemment le blanc de gouache qu'il pose sur son papier brun ou ocre.
Pour le grand dessin ci-dessus, je me suis assise sur un banc moelleux, j'ai pris quelques crayons aquarellables , un pinceau à réservoir puis j'ai fini par faire quelques couleurs avec mes aquarelles. J'ai mélangé les techniques en essayant de voir entre les têtes et corps envahissant des visiteurs. C'est comme un partie de cache-cache pour tenter de capturer la dextérité du peintre!


J'ai beaucoup aimé l'exposition Degas, j'ai passé beaucoup de temps à étudier les oeuvres, à les regarder et à peine dix minutes à dessiner... Son travail de composition est fou, il laisse beaucoup de parties peu peintes, qui respirent. Et son choix de couleur est très limité pour chaque oeuvre, même si c'est d'une grande subtilité. Il joue sur des contrastes de couleurs avec maestria!

[ crayons aquarellables, encre, 21x60cm sur carnet Moleskine aquarelle ]